Publications Babels

2016

Michel Agier (2016) Les migrants et nous, comprendre Babel, CNRS Editions, Paris. 

Entre la peur et la compassion, entre le besoin de sécurité, de limites et de frontières d’une part, et le sentiment d’un devoir de sauvetage des victimes d’un monde chaotique d’autre part, y a-t-il place pour un principe partagé, universel, qui ferait des migrants, plutôt qu’un problème, une cause pour tous, au sens d’une épreuve qui nous tire en avant, vers la compréhension et le désir d’un monde commun ?

Stefan Le Courant (2016) « La ville des sans-papiers, frontières mouvantes et gouvernement des marges » L’Homme, 219-220: 209- 232.

Pour les étrangers en situation irrégulière vivant en France, échapper à l’expulsion du territoire nécessite d’adapter son comportement quotidien à cette menace. Comme elle est avant tout question de perception personnelle, la menace fait planer un doute incessant sur l’apparence des choses. Les étrangers en situation irrégulière font l’expérience quotidienne de frontières aux contours mouvants, la menace se révèle alors être un instrument de gouvernement exerçant un contrôle protéiforme sur une population difficilement saisissable autrement.

 

Ce que les villes font aux migrants, ce que les migrants font à la ville